www.betta-forum.net
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bettas et "low tech"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lambda0
Plakat juvénile
Plakat juvénile


Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Bettas et "low tech"   Ven 23 Juin 2017, 10:11

Comme cela fait plusieurs fois qu'on parle de "low tech", et que je répète à peu près les mêmes choses d'une discussion à l'autre, et que je n'ai pas non plus le temps de faire un blog dédié, j'ouvre ce sujet pour récapituler quelques idées et m'y référer par la suite.

* Qu'est-ce que la maintenance dite "low tech" ?
Comme son nom l'indique, il s'agit d'une méthode de maintenance visant à minimiser les dispositifs techniques dans un aquarium, en se reposant autant que possible sur des équilibres naturels.
En réalité, le terme est parfois un peu abusif dans le sens que cela se limite souvent à éliminer le système de filtration, et qu'il reste quand même chauffage et éclairage.
L'éclairage peut éventuellement être éliminé si l'aquarium est proche d'une fenêtre, mais dans le cas des Bettas, le chauffage reste indispensable sous nos climats.


* Filtration artificielle et naturelle
Dans un aquarium classique, le système de filtration remplit plusieurs fonctions :
- le système intègre des matériaux poreux, qui servent de support à des bactéries qui convertissent les nitrites (NO2), toxiques pour les poissons, en nitrates (NO3), inoffensifs sauf à haute concentration (>50 mg/l).
- brassage de l'eau : une pompe assure la circulation de l'eau à travers le filtre et dans tout l'aquarium, ce qui contribue à l'oxygénation
- capture et fixation des particules en suspension

Les poissons produisent ammonium (NH4, toxique), dégradé en nitrite (NO2, toxique), que les bactéries du filtre dégradent en nitrates (NO3, non toxique), qui sont extraits de l'aquarium lors des changements d'eau.
La filtration naturelle exploite un principe totalement différent : la transformation et la fixation des substances toxiques est assurée par la végétation.
Comme dans la nature en fait.

Ce mode de maintenance est particulièrement adapté au Betta, pour plusieurs raisons :

- l'environnement naturel de Betta S. sont les trous d'eau, mares, rizières, des eaux stagnantes et pauvres en oxygène. La fonction d'oxygénation de l'eau assurée par les filtres est inutile parce qu'un Betta est équipé pour respirer l'oxygène atmosphérique, grâce à un organe spécial, le labyrinthe. Il remonte de temps en temps à la surface capter sa petite bulle d'air.
Par ailleurs, nous tendons à maintenir nos Bettas à une température voisine de 25°C, inférieure à celle de leur milieu naturel, et la concentration d'oxygène dissous tend à être plus élevée lorsque la température baisse.

- Betta S. n'aime pas le courant, cela peut le gêner pour faire ses nids de bulles, le fatiguer, le gêner pour dormir.
La pompe d'un système de filtration produit en permanence des ondes, à la fréquence de rotation de la pompe et ses harmoniques, qui se propagent dans l'aquarium, et qui peuvent avoir des effets néfastes sur le confort de votre poisson, comme le montre une expérience rapportée ici :
http://www.forumaquario.org/t121183-idee-de-barjo-le-stroboscope
L'apathie de certains Bettas peut s'expliquer par ces ondes produites par la pompe, plutôt que par quelque maladie.
Par analogie, imaginez vous piégé(e) à vie dans un appartement pas très grand, avec une ventilation bruyante et assez puissante pour vous décoiffer...

- Betta S. doit être maintenu seul dans un aquarium, à cause de son agressivité, ce qui implique qu'un aquarium de 15 litres ou plus contenant un Betta est généralement sous-peuplé par rapport à des aquariums contenant d'autres espèces. Il y a donc moins de production de déchets à éliminer.

Il y a donc un faisceau d'arguments incitant à rechercher des moyens d'éliminer le système de filtration.
L'idée n'est pas récente, et il existe différentes variantes du concept de filtration par la végétation.
On trouvera par exemple de la documentation sur la méthode Walsdat.
http://aquariophilie-simplement.blogspot.fr/2012/04/la-methode-walstad.html
http://aquariophilie-simplement.blogspot.fr/p/filtres-vs-plantes.html
Cependant, en toute rigueur, cette méthode nécessite de concevoir l'aquarium dès le départ pour favoriser la croissance des plantes, en utilisant de la terre. L'utilisation de la terre, dans des aquariums typiquement plus grands que ceux de nos Bettas, peut aussi nécessiter de réintroduire un système de brassage, ce qu'on souhaite éviter pour les raisons mentionnées ci-dessus.
En pratique, j'ai déjà aménagé un Walstad de 54 litres sans brassage, mais ce bac a mis assez longtemps à trouver son équilibre avant que j'y introduise des poissons (plusieurs mois).

Dans le cas d'un aquarium à Betta, compte tenu de la faible densité de population et de production de déchets, il est possible de simplifier la méthode, en utilisant les substrats habituels, en reprenant le concept de base : forte densité de végétation et choix judicieux plantes, entre plantes à croissance lente, et plantes à croissance rapide.
En filtration naturelle, le cycle devient :
poisson -> NH4, NO2 -> consommés directement par les plantes
Le bac contient aussi des bactéries, dans le sol et sur les plantes, qui produisent des nitrates, qui sont également consommés par les plantes.
Comme pour un bac à filtration artificielle, ce n'est pas un système fermé :
- dans un bac à filtration artificielle, on introduit de la nourriture, absorbée par le poisson, et on retire des NO3 lors des changements d'eau
- dans un bac à filtration naturelle, on introduit de la nourriture, absorbée par le poisson, et on retire de l'azote lorsqu'on taille les plantes
On remarquera que la filtration naturelle rend en principe facultative les changements d'eau : dans un bac à filtration naturelle, le niveau de NO3 est toujours quasiment nul.
En pratique, il est néanmoins recommandé d'effectuer quelques changements d'eau par an.


* Conversion d'un bac à filtration artificielle vers la filtration naturelle
La première étape est de s'assurer que le bac soit suffisamment planté, et contienne des plantes à croissance rapide.
Exemple de plantes rapides : lentilles d'eau (lemna minor), hygrophiles, limnophiles
Il faut veiller à ce que les plantes aient suffisamment d'éclairage pour que ce ne soit pas le facteur limitant, mais pas trop non plus, Betta S. n'aimant pas les éclairages violents.
Par ailleurs, la cohabitation de certaines plantes peut être un peu délicate : les lentilles couvrent rapidement la surface, captant la lumière, ce qui n'est pas très compatible avec des plantes se développant en dessous et nécessitant un bon éclairage, comme les limnophiles.
En pratique, j'associe quand même les deux, parce que j'aime bien l'aspect des limnophiles, mais je retire souvent des lentilles d'eau pour laisser passer la lumière.
En l'absence de substrat nutritif, limitant aux plantes flottantes, il doit au moins y avoir un sol de sable, servant de support aux bactéries.
Une fois que la végétation a bien pris (donc pas juste après avoir planté, si vous en avez rajouté, attendre 2 semaines), il suffit d'arrêter le filtre ! En le laissant en place dans un premier temps.
Par sécurité, relever le taux de NO2 tous les jours pendant une semaine, pour être prêt à réagir par un changement en cas de problème (ce que je n'ai en pratique jamais observé).

Voici un exemple de bac à filtration naturelle pour Betta, pour donner une idée de ce que signifie "suffisamment planté"
http://www.betta-forum.net/t37848-l-antre-du-monstre
Il s'agit originellement d'un bac avec filtration artificielle, dont j'ai laissé faire le cyclage environ 4 semaines, comme préconisé habituellement. Mais la densité de végétation est telle que même pendant la période de rodage, je n'ai jamais détecté de nitrites dans ce bac, le pic a dû être faible et court pour passer inaperçu.
J'ai arrêté la filtration une dizaine de jours après avoir introduit le Betta, qui s'est tout de suite mis à construire un nid de bulles au voisinage du rejet...
En plus des bénéfices de la filtration, la végétation peut avoir un effet salutaire sur la "psychologie" de votre Betta, en lui fournissant un environnement riche, la possibilité de se cacher, de se poser sur les grandes feuilles de certaines plantes (Anubias).

* Aménagement d'un nouveau bac
L'utilisation d'un substrat nutritif donnera accès à un plus grand choix de plantes.
Les substrats habituels de l'aquariophilie conviennent. J'utilise par exemple l'Aquabasis plus
J'ai également aménagé un bac en utilisant de la terre de bruyère, suivant ici la méthode Walstad, mais je ne le recommande pas pour un premier bac "low tech" pour Betta.
Après avoir installé les plantes, comme pour un bac à filtration artificielle, on attendra quelques semaines que le système se stabilise, que les plantes s'enracinent bien, que les bactéries colonisent l'aquarium.
L'aménagement d'un nouveau bac peut également être l'occasion d'introduire une microfaune qui pourra s'implanter et se multiplier avant l'arrivée du Betta.
En plus de participer à l'équilibre biologique du bac, cette microfaune peut servir de réserve de nourriture complémentaire pour le Betta, utile pour une absence d'une ou deux semaines.
Les ostracodes sont intéressants pour remplir cette fonction : il s'agit de détritivores qui vont contribuer à l'hygiène du bac, en se nourrissant des déchets végétaux tombés au fond du bac.
Quelques considérations sur les ostracodes ici :
http://aquariumnaturel.blogspot.fr/2013/01/pas-daquarium-sans-ostracode.html
Les ostracodes n'étant pas une nourriture de premier choix pour les Bettas, il est possible que dans un bac assez grand, supérieur à 20 litres, une population stable arrivent à se maintenir malgré la voracité du maitre des lieux.

* Contre-indications éventuelles
Je n'ai utilisé la filtration naturelle que sur des bacs de 19 litres et plus, et n'ai donc pas d'expérience sur des bacs plus petits, 10l ou moins, dont on peut supposer qu'ils sont plus difficiles à équilibrer.
Il est possible que ça marche aussi très bien avec 10 litres, mais c'est à valider par expérience et observations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RURTOS
Plakat cambodge
Plakat cambodge


Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Mer 02 Aoû 2017, 02:11

As-tu des problèmes d'algues dans tes nano low tech?

J'envisage de me tourner éventuellement dans le futur vers cette technique, mais je suis un peu inquiet quand à la gestion de l'équilibre du bac: en effet, dans les miens, j'ai un souci de cyanobactéries (qui ne sont ni des algues ni des bactéries apparemment) du à un manque de nitrates, selon le site "l'aquarium de véro" (ivanov.ch) - un betta seul alimenté normalement n'en produisant pas des masses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Plakat juvénile
Plakat juvénile


Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Mer 02 Aoû 2017, 08:40

J'ai parfois des algues sur les vitres. Pas à un niveau très gênant, mais je nettoie quand même à la brosse à dents une fois par mois, ou tous les deux mois. Les escargots doivent en manger aussi.
Mais globalement, même sans entretien pendant 2 mois, je ne suis pas envahi d'algues.
Si c'est une question de nitrates trop faibles, une possibilité serait d'en ajouter avec une eau en contenant un peu. La Volvic en contient 7 mg/litre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RURTOS
Plakat cambodge
Plakat cambodge


Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Jeu 10 Aoû 2017, 14:01

Merci pour ta réponse!

Concernant la Volvic, est-ce qu'on peut trouver des bonbonnes comme celle-ci disponible à la vente pour les particuliers?

https://www.jm-bruneau.be/fr/alimentation-et-reception/eaux-plates-gazeuses/eaux-plates/39444-eau-volvic-bouteille-8-litres.html

Faut que je fasse le calcul pour voir si c'est rentable par rapport à un pack de 6 bouteilles.

Je n'en ai jamais vu en grande surface je crois.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lambda0
Plakat juvénile
Plakat juvénile


Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Jeu 10 Aoû 2017, 14:34


Il me semble bien en avoir vu en bidons de 8 litres à Carref***
Sinon, l'eau du robinet en contient souvent une bonne dose, mais c'est variable suivant les communes, et comme les autres paramètres ne sont pas nécessairement idéaux pour les aquariums, ce serait plutôt à utiliser en dilution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RURTOS
Plakat cambodge
Plakat cambodge


Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Jeu 10 Aoû 2017, 14:57

https://www.stephanoise-eaux.fr/eau-dans-ma-commune/SAINT-ETIENNE-42218/qualite-de-l-eau

L'eau distribuée à Saint-Étienne contient 4.15 mg de nitrates par litre...Soit bien moins que la Volvic...C'est peut-être là l'une des clés de mon problème de cyanobactéries!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Betameche
Alevin
Alevin


Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Jeu 10 Aoû 2017, 15:35

Concernant la Volvic, j'en trouve en bidon de 8l au supermarché Auc*an de chez moi. Me demande pas le prix...je m'en souviens pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RURTOS
Plakat cambodge
Plakat cambodge


Date d'inscription : 16/06/2014

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Jeu 10 Aoû 2017, 18:39

Merci pour l'info, j'irai voir dans celui près de chez moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanl
Nid de bulles
Nid de bulles


Date d'inscription : 11/09/2014

MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   Ven 18 Aoû 2017, 17:14

Mon betta vis depuis plus de 3 ans en low tech et il est en pleine forme. 18,5L de volvic au début, un peu n'importe quoi après. Je vérifiais les paramètres tous les deux ou trois mois, et les nouveaux parents dont pareil, pas de problème.

Les Betta sont des warriors, des poissons fait pour vivre dans des conditions particulièrement difficiles. Un aquarium planté et entretenu un minimum en zone tempérée c'est un peu un palace 5 étoiles pour eux ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bettas et "low tech"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bettas et "low tech"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bettas made in vietnam
» Types de bettas ?
» mes bébés bettas
» repro bettas
» 2 bettas mâle ce sont battu :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Betta-Forum Jurabetta :: BETTA SPLENDENS :: Maintenance-