www.betta-forum.net
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nos conseils pour la maintenance des Bettas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
floppy
DT Butterfly Modérateur
DT Butterfly Modérateur
avatar

Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Nos conseils pour la maintenance des Bettas   Jeu 26 Nov 2015, 11:43

LE VOLUME


Parlons un peu milieu naturel du betta.
Certes le betta de nos aquarium est domestiqué depuis plusieurs siècles.
Mais je crois fondamentalement qu'en dehors des mutations de forme et couleur que l'homme laisse ou non s'exprimer par sélection, les besoins de base de l'espèce demeurent inchangés.
L'efficacité et l'aléas des types de maintenances artificielles trouvent leur explication dans ce que la nature a mis des millénaires à former.


- Le mythe du betta flaque d'eau:


En saison sèche, les courants peu profonds et les marais habités par ce poisson peuvent sécher considérablement en raison de l'évaporation, ce qui peut laisser ce poisson pris au piège dans une flaque minuscule d'eau. Je pense que tous les bettaphiles ont entendu l'histoire du betta enfermé dans un fond d'eau dans l'empreinte d'un sabot de buffle.
En réalité il semble que cette situation constitue un extrême.
Il semble que si le betta en a la possibilité il sautera pour s'extirper de se trou et rejoindra une étendue plus favorable à sa survie.

Cette situation particulière ne servira donc pas de référentiel.


- Le milieu naturel :

Le Betta Splendens  est notamment originaire de la Thaïlande, il vit dans les rizières et leurs canaux ainsi que dans les marais, champs inondés.

Les images et vidéos sont plus parlantes :







Le volume d'eau est important en terme de surface, mais l'espace de nage est extrêmement restreint en raison d'une végétation omniprésente.
Les plantes occupent la quasi totalité de l'espace de nage, l'eau est fortement teintée, peu oxygénée et les plantes émergent en surface.

Le betta est naturellement non-social et territorial.
Dans le milieu naturel la densité de végétation et l'eau tanique à boueuse exclut toute opposition de longue durée.
Il est probable que le betta chassé ou dominé par un autre retrouve sa tranquillité à quelques centimètres de l'assaillant tant la densité de végétation est importante.

Hormis le temps éphémère d'une reproduction il n'y a donc pas de vie sociale et hiérarchique chez le Betta Splendens sauvage.

Et depuis des lustres, les Thaïlandais pêchent des Bettas Splendens, mettent 2 mâles dans un bac sans échappatoire pour obtenir des combats faisant l'objet de paris.


- La maintenance de l'éleveur de betta de concours :

L'installation d'élevage de Bettas de concours doit permettre l'expression optimale du potentiel de l'individu en terme de forme, de couleur, de vigueur et de robustesse.
Pour avoir visité des fishrooms de nombreux éleveurs, vu en tant que participant et juge de concours des milliers de show Bettas venant de pays différents, il apparaît que l'excellence s'obtient sans problème dans des contenants de taille réduite.
Le pot individuel est efficient car il n'est pas très éloigné du volume de nage effectif et des perspectives visuelles du milieu naturel :

         

A la sortie du grand bac de croissance, l'individu paradera quelques heures à peine après la séparation pour protéger son territoire aussitôt adopté. La remise en communauté d'un betta séparé est à proscrire.

Mâles et femelles sont généralement traités sans distinction sexuelle.

Ainsi, bien que très artificiel, ce type d'installations instaure une maintenance efficace permettant l'épanouissement du betta nécessaire à l'expression de son potentiel et à la perpétuité de sa lignée :






- La maintenance du collectionneur de betta :

Alors on pourrait se dire que ce n'est pas parce qu'ils ont des conditions de vies naturelles difficiles qu'il faut les reproduire en captivité.
C'est à ce moment que l'anthropocentrisme induit l'erreur.

Leur milieu naturel n'est ni bien, ni mal, c'est seulement ce à quoi ils sont parfaitement adaptés.

A maintenir un betta dans un bac avec un grand espace de nage exposé, de l'eau cristalline, le courant d'une pompe et pourquoi pas un contact visuel permanent avec des congénères ont peut générer un stress des individus maintenus car cette situation est totalement à l'encontre de ce à quoi l'espèce s'est adapté au cours de son évolution.

Sur ces bases, mâle ou femelle, la maintenance d'un betta par bac apparaît optimale.
Des exercices ponctuels de parade sont à proposer pour stimuler sa territorialité naturelle et sa vigueur.




Dans un bac communautaire dont la plantation est  insuffisante, la maintenance de plusieurs mâles est à proscrire et la maintenance de femelles peut être problématique :

- Soit le contact visuel permanent et l'impossibilité de fuite entrainent l'accumulation d'assauts et d'attaques qui vont rapidement altérer la longévité des individus battus.

- Soit le contact visuel permanent et l'impossibilité de fuite entrainent une adaptation par l'instauration d'une pseudo hiérarchie des individus.
Cette dernière situation contre nature peut également générer un stress des individus.
Le stress peut entrainer une baisse d'immunité et une longévité réduite.

La possible cohabitation pacifique dans un bac où le contact visuel est permanent est donc le fruit d'une adaptation contre nature des individus.
Une situation possible mais non respectueuse du comportement instinctif du betta ne saurait être préconisée.

Si on se base  sur le milieu naturel du betta, un bac permettant la cohabitation de plusieurs individus pourrait être, sous toute réserve, de ce type :
           
Ce bac chauffé est rempli par le développement de pied mère de Microsorum Pteropus. Le fond du bac est tapissé de vase produite par la décomposition de feuilles de catappa et de fibres de coco.




- Le stockage d'animalerie :

Pour la plupart d'entre nous, la rencontre avec le Betta Splendens s'est produit dans une animalerie. Cette rencontre est la source de la plupart des a priori sur l'élevage de Betta Splendens :

         

Là, on est revenu dans la flaque d'eau du pied de buffle.
Le volume est extrême et l'eau est probablement souillée.

En plus la température est surement trop basse et il y a un contact permanent des congénères.

Les couleurs sont ternes, les nageoires pincées ... le stress induit par ce stockage peut entrainer un déclin expresse de la santé du betta.






LA FORME DU BAC



Rappelons que le mythe du bocal rond qui rendrait les poissons fous ou aveugles n'a aucun fondement.
Il s'agirait d'une légende colportée par les anti-boules à poisson rouge.
Un poisson rouge n'a effectivement rien à faire dans une boule.
La boule entraine notamment par sa forme, une suface d'échange air/eau limitée ce qui est très préjudiciable à un poisson rouge.
Ce critère n'a aucune importance pour un betta qui ne réclame qu'une quantité limitée d'oxygène dissout dans l'eau.

La forme générale du bac est donc sans importance.

Seul l'accès à l'air atmosphérique est une nécessité vitale pour le Betta Splendens.

Le betta étant bon sauteur, la présence d'un couvercle est fortement conseillé.
De plus le couvercle maintiendra en surface de l'air chaud et humide pour la respiration atmosphérique du betta. La formation du labyrinthe chez les juvéniles constituent une période délicate au cours de laquelle il faut éviter les courants d'air froid en surface.

_________________
Florent
- AUVERGNE BETTA CLUB - BETTA D'OC - GENOBETTA -
Pour un meilleur forum [A LIRE]


Dernière édition par floppy le Jeu 26 Nov 2015, 12:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genobetta.free.fr
floppy
DT Butterfly Modérateur
DT Butterfly Modérateur
avatar

Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Nos conseils pour la maintenance des Bettas   Jeu 26 Nov 2015, 11:44



CARACTERISTIQUES DE L'EAU DE MAINTENANCE



Le betta est capable d'une très grande adaptabilité.
En pratique on observe de bons résultats de maintenance et d'élevage avec une assez grande latitude de paramètres. L'utilisation d'une eau du robinet reposée 24 à 48H est donc généralement bien tolérée.

On peut néanmoins retenir :
PH: optimal: 7; toléré: 6,2 - 7,8.
GH: optimal: 7; variable selon les souches, de 5 à 15 environ.

- Les eaux présentant des caractéristiques proches de la VOLVIC sont de très bonnes qualités pour le Betta Splendens.

- Couper son eau du robinet avec de l'eau osmosée permet de modifier la dureté trop importante d'une eau de maintenance.


- L'utilisation de 100% eau osmosée reminéralisée au sel de Preis permet l'obtention de très bonnes caractéristiques.





NO2: 0
Comme expliqué dans la section précédente, le volume de nage est naturellement indifférent au betta et permet l'utilisation de contenant de faible volume en conservant une maintenance optimale.
Par contre le critère recherché concernant les NO2 entraine une augmentation considérable des changements d'eau en fonction de la diminution du volume de maintenance.

Par exemple, prévoir un changement d'eau au moins deux fois par semaine pour un bac de 2 à 5 litres, et au moins une fois par semaine pour un bac de 6 à 10 litres.
Le changement d'eau doit être de près de 100%, avec de l'eau neuve ayant reposé entre 24 et 48 heures, à la même température que l'ancienne eau du Betta.


La décomposition des matières végétales diverses et les lessivages des sols entrainent des eaux taniques voire boueuses dans le milieu naturel du betta.
Il est impensable de reproduire la complexité de cette composition dans notre maintenance artificielle.
Bien que non indispensable, on remarque que l'utilisation d'une eau tanique est généralement appréciée par le Betta Splendens.
Différentes possibilités permettent l'obtention de ce résultat :

- Catappa :


Le badamier (Terminalia catappa) Originaire de Nouvelle-Guinée, s'est naturalisé dans de nombreuses régions tropicales.

- Filtration sur tourbe :



- Feuille de chêne :


Photo 180-degrees-betta

- Conditionneur d'eau noire :




Les tanins ne permettront pas d'acidifier une eau à forte dureté carbonatée en raison d'un pouvoir tampon élevé.


_________________
Florent
- AUVERGNE BETTA CLUB - BETTA D'OC - GENOBETTA -
Pour un meilleur forum [A LIRE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genobetta.free.fr
floppy
DT Butterfly Modérateur
DT Butterfly Modérateur
avatar

Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Nos conseils pour la maintenance des Bettas   Jeu 26 Nov 2015, 11:45

FILTRATION ?



Le betta est un poisson d'eau stagnante.

Les éleveurs assument souvent la nécessité de changements d'eau massifs et contraignants dans une maintenance non cyclée et non filtrée.

Si on opte pour le choix d'une maintenance  filtrée et/ou cyclée. Il est préférable de limiter au maximum le courant induit pas cet usage.
Rappelons que plus le volume d'eau est faible et plus le cycle est instable.

- Le filtre interne :


Filtre DENNERLE pour nano aquarium

Les pompes filtres sont souvent trop puissantes pour les bacs de volumes inférieurs à 50L qui sont généralement utilisés pour la maintenance d'un Betta Splendens.
L'achat de pompe filtre à débit réglable est préférable. La mise en place d'une canne de rejet en sortie de pompe est un bon moyen de diffuser et limiter le courant induit.
Ces filtres ne sont pas utilisables pour les bacs de reproduction, les alevins pourraient être aspirés


- Le filtre à exhausteur :

   
jm-distribution.fr


Il est idéal notamment pour les bacs de reproduction et de croissance. Le débit est réglable à souhait par la mise en place d'un robinet sur le tuyau d'alimentation d'air.
Enfin, un seul compresseur d'air permet d'alimenter plusieurs filtres.






CHAUFFAGE



Le betta est un poisson tropical.

La température idéale pour un adulte en maintenance: 24 à 27 degrés C.
(La marge de tolérance est de 18-22 à 30-32 pour de courtes durées avec changement progressif).

La mise en place d'un chauffage est donc préconisée dans nos contrées européennes pour la maintenance du Bettas Splendens.

- Les thermoplongeurs :

Les résistances chauffantes équipées de micro thermostat permettent de chauffer chaque bac individuel.
Il existe des petits modèles de 10W qui maintiennent une température constante de plus ou moins 25°.


Des modèles réglables de 25w de petite dimension sont également utilisables:

jm-distribution.fr


- Le câble chauffant :

Il permet de chauffer plusieurs bacs en circulant dans un compartimenté :


...ou de réaliser des planchers chauffants sur des bettagères :
   

Le câble chauffant doit être branché sur un thermostat pour contrôler la température :



- Le bain marie :


Un grand bac avec un fond d'eau chauffé par un thermoplongeur de faible puissance et un couvercle permet de conserver à bonne température et dans une atmosphère humide plusieurs contenants.


- Des éleveurs profitant d'une fishroom  dédiée chauffent tout simplement la pièce :

Fishroom chez Claire et Jean-Mi

_________________
Florent
- AUVERGNE BETTA CLUB - BETTA D'OC - GENOBETTA -
Pour un meilleur forum [A LIRE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://genobetta.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos conseils pour la maintenance des Bettas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos conseils pour la maintenance des Bettas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour un élevage d'escargots
» conseils pour compresseur
» Besoin de conseils pour travail sur bovins
» Conseils pour des cycas
» Besoin de conseils pour l'arrivée d'une deuxième chienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Betta-Forum Jurabetta :: BETTA SPLENDENS :: Maintenance-